Archives

des expositions où les toiles

"Naïf-Think"

ont filé du bon coton.

Sur la toile :

ARTICLE ÉCRIT SUITE AU XXXe FESTIVAL "BANN'ART, ART SINGULIER ART D'AUJOURD'HUI" DE BANNE 2017.

Site et photos : http://jeaninerivais.jimdo.com Rubrique Festivals / Banne 2017

Les créations protéiformes de Camille Mazet par Jeanine Rivais

Lorsque le visiteur perplexe demande à Camille Mazet quel est le rapport entre son papillon et le portrait de jeune fille inspiré de la peinture hollandaise ; entre sa fleur rouge exotique et cette sorte de tête animale issue d'une bulle de BD, entre sa tête soufflant des billets de banque et son entité tirant la langue, elle répond qu'il n'y en a pas. Qu'il faut regarder ses œuvres comme émanant de la Figuration libre de laquelle elle se sent proche du fait de sa jeunesse et de son goût pour le non-respect des règles classiques.

Chez cette singulière artiste d’aujourd’hui, ce visiteur navigue sans cesse de chimères fabuleuses en réalisme… un aller retour toujours possible du côté de l’enfance, une bouffée d’oxygène. En une extrême liberté… Chez elle, l’invention domine : spontanée, atypique, ayant toujours une résonance en chaque spectateur. Des sortes de rêve, en fait, traduits par la matière elle-même, les formes, les couleurs, les harmonies…

Les couleurs proposent de magnifiques irisations métalliques ou mordorées, des bruns allant du clair au foncé, au rouge Bordeaux chaleureux ou au jaune d'or... alliés à des noirs profonds. Ces teintes gardent paradoxalement vu leur place dans les sujets la même connotation intimiste. Mais elles suggèrent que l'artiste s'est chaque fois lancée dans une nouvelle réflexion ; qu'elle explore à chaque nouvelle création reconnaissable ou non, le monde de l'illusion !

Les peintures de Camille Mazet, aux couleurs contrastées comme il vient d'être dit, génèrent une atmosphère étrange où l’inventivité, la richesse des éléments graphiques s’associent à un grand équilibre de la composition. Aussi a-t- on le sentiment de l’alliance d’un art authentiquement singulier (des scènes évoquent souvent une vision onirique alors qu’elles naissent spontanément de sa main) à une structuration de l’œuvre qui par son caractère achevé donne beaucoup d’intérêt plastique à son travail.

Car il s'agit, au final, d'une œuvre esthétique de quelqu'un qui se cherche pour le plaisir pur d’aller "ailleurs" ; en parfaite osmose, toujours, avec cette création qui illumine sa jeune vie... Une expression encore exploratoire puisqu'elle traite aussi bien de "fleurs" que de créations indéfinies, ou que de personnages. Mais, quel que soit le thème abordé, elle a d’ores et déjà, une façon bien à elle d'exprimer l'essentiel. Et elle s'est trouvé un style, inclassable certes, mais très personnel.

Jeanine RIVAIS

VISUELS DANS "Les Grigris de Sophie"  

Citations " LE MAITRE DES PAONS DE JEAN-PIERRE MILOVANOFF " - Triptyque la VOIX DU PAON D'OR / Février 2019

                       " LES GRIGRIS DE SOPHIE VOIENT JAUNE " Tableau 11 - Pièce Triptyque la VOIX DU PAON D'OR / Mars 2019

ARTICLE ÉCRIT SUITE A L'EXPOSITION "JEUNES TALENTS" A L'ESPACE D'ART CONTEMPORAIN 361°

Lien Facebook et photos : https://www.facebook.com/espace.degres/  Aix-en-Provence 22 mars 2019

 

Artiste du jour - Jeunes Talents 15-30ans : CAM

" Peintre autodidacte depuis 2012, l'ardéchoise Camille Mazet « CAM » se plaît à explorer ce qu'elle nomme le « vaste tunnel » qu'est la peinture. Elle tente de capter les vibrations, le mouvement, dans des œuvres où le geste est spontané et se mêle à différents mélanges de couleur, permettant de créer une forme d'approche assez instinctive. Mixte entre l'abstrait et le figuratif, « l'abstractif », les œuvres de CAM dissimulent l'image, qui se révèle à travers l'Esprit de l'oeil, le farceur cartésien. CAM définit son travail, basé sur l'élaboration d'un courant personnel appelé « Naif-Think », comme un art qui n'a pas la prétention du magnifique, mais qui serait d'ordre subliminal. Un art qui joue avec conscient et inconscient, se plaisant à brouiller certaines pistes et nos esprits avec. Une vérité sans explications, mais vibrante et vivante. "

Sur le papier :

 

ARTICLE ÉCRIT SUITE A L'EXPOSITION CHEZ "Mobilier Coudène" - AUBENAS 2018

Sitehttps://www.mobiliercoudene.fr/

ARTICLE ÉCRIT SUITE A L'EXPOSITION EN DUO AVEC HÉLÈNE CORDONNIER - MEYRAS ÉTÉ 2018

ARTICLE ÉCRIT SUITE AU 4ème SALON D'ART "Outsider Singulier" -  MEYSSE AOÛT 2018

© 2019 - Camille Mazet

Tous droits réservés

Bann'ART 2017